Epigeneium lyonii

SHARE
,
Epigeneium lyonii (c) J.-P. Le Pabic

PLACE DANS LA CLASSIFICATION / HISTORIQUE

Le genre Epigeneium appartient à la sous-famille des Epidendroideae, tribu des Epidendreae et sous-tribu des Dendrobiineae.

C’est en 1957 que Victor Samuel Summerhayes écrivit une courte histoire du genre dans le Kew Bulletin. En 1850-1851, John Lindley avait initialement proposé le nom de Sarcopodium pour un groupe d’orchidées dont certaines appartiennent maintenant au genre Bulbophyllum tandis que d’autres avaient été incluses par certains auteurs dans une section spécifique du genre Dendrobium. Robert Allen Rolfe et Friedrich Kraenzlin ont considéré que ces dernières espèces étaient suffisamment particulières pour justifier l’existence d’un genre à part et c’est le point de vue qui prévaut aujourd’hui. Le nom de Sarcopodium étant cependant déjà utilisé chez les champignons et Alex Drum Hawkes proposa Katherinea en 1956. C’était cependant négliger le travail de François Gagnepain qui avait décrit le genre dans le Bulletin du Museum d’Histoire Naturelle, Paris en 1932 et lui avait attribué le nom de Epigeneium, bénéficiant ainsi de l’antériorité.

Epigeneium lyonii a été décrit en 1908 en tant qu’espèce par Oakes Ames dans les Orchidaceae sous le nom de Dendrobium lyonii à partir de plantes collectées par William Scrugham Lyon et cultivées dans son jardin de Manille.

 

LA PLANTE

Epigeneium lyonii est constitué de pseudo-bulbes ovoides d’environ 5 cm de long sur 4 cm dans leur plus grande largeur. Ils sont surmontés de 2 feuilles très coriaces de 25 à 30 cm de longueur sur environ 4 cm de large et qui se maintiennent plusieurs années. Le rhizome étant très court, les pseudo-bulbes sont en contact les uns avec les autres ce qui fait que la plante est très compacte. La hampe florale qui s’épanouit en été, est portée par l’extrémité du pseudo-bulbe. Elle est arquée, peut atteindre 50 cm et porte une vingtaine de grandes fleurs roses et parfumées.

 

DISTRIBUTION

Epigeneium lyonii est une plante épiphyte endémique des Philippines. Elle se rencontre dans les iles de Luzon et Samar à des altitudes comprises entre 600 et 1 100 m.

 

CLIMAT

Comme il apparaît dans le tableau ci-dessous (source : World Climate Guide - www.worldclimateguide.co.uk) qui indique les relevés météorologiques de la ville de Angeles, Luzon, Philippines, corrigés pour une élévation de 900 m, les températures diurnes comme les températures nocturnes restent pratiquement constantes toute l’année. Elles sont assez élevées le jour et modérées la nuit, ce qui se traduit par un écart d’une dizaine de degrés. Par contre, les précipitations varient énormément avec les saisons. Elles sont très faibles en hiver et abondantes de mai à octobre.

 

A = Moyenne des maximums (en degrés Celsius)

B = Moyenne des minimums (en degrés Celsius)

C = Écart journalier (en degrés Celsius)

D = Précipitations (en mm/mois)

 

A B C D
janvier 26,0 16,0 10,0 5
février 26,0 16,0 10,0 5
mars 28,0 17,0 11,0 11
avril 29,0 18,0 11,0 25
mai 29,0 19,0 10,0 174
juin 27,0 19,0 8,0 342
juillet 26,0 19,0 7,0 408
août 25,0 18,0 7,0 574
septembre 26,0 18,0 8,0 401
octobre 26,0 18,0 8,0 199
novembre 26,0 17,0 9,0 91
décembre 26,0 16,0 10,0 20

 

 

CULTURE

Epigeneium lyonii est une plante compacte produisant des fleurs de toute beauté, délicieusement parfumées et qui durent longtemps. Elle mériterait donc d’être plus cultivée d’autant plus qu’elle ne présente pas de difficulté. Il lui faut principalement un endroit bien éclairé et beaucoup d’eau en été. L’arrosage régulier toute l’année ne semble pas lui nuire bien que dans la nature, il supporte une période de sécheresse marquée. Dans une serre, l’écart de température entre le jour et la nuit est généré naturellement lors des journées ensoleillées.

 

Fiche et photographie de Jean-Pierre Le Pabic

La Revue l’Orchidophile

NOUVEAUTÉ

L’ORCHIDOPHILE
N° 208

Découvrez la revue de l'association, pour en savoir plus chaque trimestre sur vos plantes préférées, les orchidées. Extraits gratuits disponibles.


Qui sommes-nous

Fondée en 1969, la Société Française d'Orchidophilie est riche d'environ 1500 membres, elle rassemble des amateurs et des spécialistes et jouit d'une audience internationale, principalement francophone.
Devenez membre !

ORCHISAUVAGE

La référence collaborative des observations d'orchidées de France

www.orchisauvage.fr

PASSWORD RESET

LOG IN