Laelia anceps

SHARE
,
Laelia anceps (c) J.-P. Le Pabic

Place dans la classification / Historique

Le genre Laelia appartient à la sous-famille des Epidendroideae, tribu des Epidendreae et sous-tribu des Laeliineae.

Laelia anceps a été importé pour la première fois du Mexique en 1835 par les établissements Loddiges & Sons, basés à Hackney, dans le nord de Londres. Il s’agissait d’une des pépinières les plus prestigieuses de l’époque qui introduisit en Europe un grand nombre de plantes exotiques de toutes natures.

John Lindley en fit la description la même année dans le Botanical Register, le nom d’espèce faisant référence à la forme aplatie et à double tranchant du bourgeon de la tige florale renfermant les boutons floraux et leurs spathes.

La plante

Laelia anceps est une plante de taille moyenne à forte selon le clone. Les différentes dimensions se situent ainsi entre 15 et 20 cm pour les pseudobulbes, entre 15 et 20 cm pour la longueur des feuilles, 2,5 à 5 cm pour leur largeur, entre 4 et 8 cm pour l’espacement entre pseudo-bulbes et entre 70 et 140 cm pour la hauteur de la hampe. Seules les plantes fortes portent deux feuilles par pseudobulbe, les autres n’en portant qu’une.

Les fleurs d’environ 10 cm de large, sont réunies au sommet de la hampe, au nombre de deux à six. Elles s’épanouissent entre novembre et janvier et durent plusieurs semaines.

Distribution

Laelia anceps est largement présent au Mexique sur l’est de la cordillère mexicaine mais on le trouve aussi au Guatemala et au Honduras. Il pousse essentiellement en lisière de forêts en épiphyte comme en lithophyte, souvent en plein soleil à des altitudes variant entre 500 et 1 500 m.

Climat

Comme il apparaît dans le tableau ci-dessous (source : World Climate Guide - www.worldclimateguide.co.uk) qui indique les relevés météorologiques de la ville de Tuxla Gutierez, située à une altitude de 600 m, les températures diurnes comme les températures nocturnes restent pratiquement constantes toute l’année avec des écarts assez élevés de l’ordre de 15 °C.

Les précipitations sont assez fortes durant l’été et très faibles pendant l’hiver.

A = Moyenne des maximums (en degrés Celsius)

B = Moyenne des minimums (en degrés Celsius)

C = Écart journalier (en degrés Celsius)

D = Précipitations (en mm/mois)

A B C D
janvier 28,0 14,0 14,0 0
février 30,0 15,0 15,0 1
mars 32,0 16,0 16,0 4
avril 33,0 18,0 15,0 19
mai 33,0 19,0 14,0 82
juin 31,0 18,0 13,0 230
juillet 31,0 18,0 13,0 204
août 31,0 18,0 13,0 195
septembre 30,0 18,0 12,0 215
octobre 29,0 17,0 12,0 89
novembre 29,0 15,0 14,0 13
décembre 28,0 14,0 14,0 1

Culture

Laelia anceps est réputé de culture facile. On en parle dans la littérature comme de la plante des débutants. Bien qu’il ne reçoive pratiquement pas d’eau dans la nature de décembre à mars, il tolère tout à fait les arrosages à cette époque. Il est également très tolérant en ce qui concerne les températures. Il lui suffit d’une bonne lumière pour s’épanouir tous les ans.

Fiche et photographie de Jean-Pierre Le Pabic

La Revue l’Orchidophile

NOUVEAUTÉ

L’ORCHIDOPHILE
N° 208

Découvrez la revue de l'association, pour en savoir plus chaque trimestre sur vos plantes préférées, les orchidées. Extraits gratuits disponibles.


Qui sommes-nous

Fondée en 1969, la Société Française d'Orchidophilie est riche d'environ 1500 membres, elle rassemble des amateurs et des spécialistes et jouit d'une audience internationale, principalement francophone.
Devenez membre !

ORCHISAUVAGE

La référence collaborative des observations d'orchidées de France

www.orchisauvage.fr

PASSWORD RESET

LOG IN