Orchisauvage et la COP21

SHARE
,
orchisauvage-sidebar-link

Nos orchidées sauvages offrent un clin d’œil bienvenu à la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique, la fameuse COP21, confirmant si besoin en était que les changements sont en cours et bien là.

Ainsi, grâce à la possibilité sur Orchisauvage de partager vos observations en temps réel, nous apprenons que certaines espèces ont poursuivi  cette année leur floraison pour être en fleur encore en novembre. Il s’agit notamment dl’ Epipactis helleborine et de la Spiranthe d’automne (Spiranthes spiralis), ce qui avait déjà été observé par le passé, mais aussi de Goodyera repens et d’une étonnante  floraison à l’envers, car décalée de 6 mois, pour Cephalanthera damasonium.

Pour ne pas être en reste, d’autres espèces ont déjà initié leur saison de floraison 2016 depuis le 3 décembre pour l’Orchis géant (Himantoglossum robertianum) et le 9 décembre pour Ophrys massiliensis. L’Ophrys lupercalis quant à elle est en bouton et pourrait fleurir rapidement.

N’hésitez donc pas à partager ce type d’observations atypiques que vous pourriez avoir dans vos tiroirs. Cela permettra de mieux comprendre et anticiper certains impacts du changement climatique grâce aux orchidées et à vos contributions.

Retrouvez les actus d'orchisauvage

La Revue l’Orchidophile

NOUVEAUTÉ

L’ORCHIDOPHILE
N° 208

Découvrez la revue de l'association, pour en savoir plus chaque trimestre sur vos plantes préférées, les orchidées. Extraits gratuits disponibles.


Qui sommes-nous

Fondée en 1969, la Société Française d'Orchidophilie est riche d'environ 1500 membres, elle rassemble des amateurs et des spécialistes et jouit d'une audience internationale, principalement francophone.
Devenez membre !

ORCHISAUVAGE

La référence collaborative des observations d'orchidées de France

www.orchisauvage.fr

PASSWORD RESET

LOG IN