Encyclopédie

ABAXIAL (adj.) Dont la direction est opposée à la tige ou l’axe, synonyme de face inférieure, ventrale ou antérieure.
ABERRANT (adj.) Qui diffère de la normale, anormal.
ABORTIF (adj.) Incomplètement développé.
ABRÉVIÉ (adj.) Raccourci.
ABRUPT (adj.) Qui se termine brutalement.
ABRUPTEMENT (adv.) De manière brutale et non graduelle.
ABSCISSION (n.f.) Processus de décollement amenant la chute des feuilles.
ABSORBANT (adj.) Qui a la fonction de faire pénétrer une substance externe (eau, air, sels, etc.) dans l’organisme. Cas de poils ou de l’épiderme.
ACANTHÉ (adj.) Qui porte des épines.
ACANTHOCARPE (adj.) Se dit d’une plante ayant des fruits hérissés de fortes épines : Datura stramonium.
ACARODOMATIE (n.f.) Domatie habitée par des acariens.
ACAULE (adj.) Pratiquement sans tige.
ACAULESCENT (adj.) Sans tige ou tronc.
ACCLIMATATION (n.f.) Fait pour un végétal de se développer dans des conditions différentes de celles de son aire d’origine.
ACCOLÉ (adj.) Synonyme de soudé.
ACÉRAS HOMME PENDU (n.m.) Nom commun d’Orchis anthropophora.
ACÉRÉ (adj.) Terminé en pointe aigue et piquante.
ACERIFORME (adj.) En forme de feuille d’érable.
ACHLOROPHYLLIEN (adj.) Dépourvu de chlorophylle.
ACIDOPHILE (adj.) Plante croissant de préférence sur les sols acides.
ACINACIFORME (adj.) En forme de sabre.
ACTINE (n.f.) Substance protéique constituant les microfilaments structurant une cellule.
ACUMINÉ (adj.) Se rétrécissant pour se terminer en pointe.
ACUTANGULÉ (adj.) Dont les angles sont aigus : Hypericum quadrangulum.
ACUTIFOLIÉ (adj.) Dont les feuilles sont en aiguilles: pin.
ADAPTATION (n.f.) Propriété acquise par un végétal de subsister dans des conditions différentes de celles d’origine.
ADAXIAL (adj.) Dont la direction est tournée vers la tige ou l’axe, ou encore face supérieure (Synonymes : ventral ou postérieur).
ADÉNINE (n.f.) L’une des quatre bases puriques fondamentales de l’ADN,
ADHÉRENCE (n.f.) Soudure entre deux organes.
ADJACENT (adj.) Proche mais ne se touchant ni ne se recouvrant pas.
ADN (acronyme) Acide désoxyribonucléique.
ADNÉ (adj.) Soudé ou attaché , synonyme conné . Ex : des étamines adnées au périanthe.
AÉROBIE (adj.) Organisme ayant besoin d’oxygène pour se développer.
AFFINE (adj.) Voisin de.
AFFINITÉ SEXUELLE (n.f.) Facilité de deux espèces voisines à donner des hybrides.
AGGLUTINÉ (adj.) Collé en masse dense : pollen des Orchidaceæ.
AIGU (adj.) Dont le sommet se rétrécit insensiblement en pointe.
ALANINE (n.f.) Monoacide aminé en C 3.
ALBINISME (n.m.) Absence anormale de pigment.
ALBUMEN (n.m.) Réserve alimentaire contenue dans la graine et formée par le seconde fécondation.
ALLÈLE (adj.) L’une des formes possibles d’un gène.
ALLOGAME (adj.) Se dit d’une plante qui ne peut être fécondée que par du pollen provenant d’une autre plante, Opposé : autogame.
ALPESTRE (adj.) Qualifie les plantes croissant en moyenne et semi haute montagne.
ALTERNE (adj.) Qualifie des feuilles attachées isolément sur la tige ou des étamines fixées entre les pétales.
ALTICOLE (adj.) Vivant en altitude,
AMIDON (n.m.) Substance glucidique servant de réserve alimentaire aux végétaux.
AMPULLACÉ (adj.) En forme d’ampoule, de bouteille.
AMPULLIFORME (adj.) En forme de vessie, d’ampoule.
AMYGDALÉ (adj.) En forme d’amande.
ANASTOMOSÉ (adj.) Réuni par un ensemble de connexions formant un réseau : nervures anastomosées.
ANATOMIE (n.f.) Science consacrée à l’étude de la forme, de la structure et de la disposition des organes dans un organisme.
ANGIOSPERME (n.f.) Classe des plantes à fleurs dont les ovules sont enfermés dans un ovaire.
ANGLE (n.m.) Mot employé, hors de son sens propre, pour l’intersection de deux plans.
ANNUEL (adj.) Plante accomplissant son cycle complet au cours d’une même année.
ANOMALIE (n.f.) Accident dans le développement d’un végétal l’amenant à être différent des membres de son espèce.
ANTHOCYANES (n.m.) Pigments responsables des couleurs de rose à bleu en passant par rouge et violet.
ANTHROPOMORPHE (adj.) Qui affecte la silhouette d’un homme : Orchis anthropomorpha.
APÉTALE (adj.) Dépourvu de pétale.
APEX (n.m.) Extrémité d’un organe. Point de croissance.
APHYLLE (adj.) Sans feuille.
APICAL (adj.) Situé à l’apex.
APICIFORME (adj.) En forme de faisceau.
APICULÉ (adj.) Organe dont l’extrémité se rétrécit brusquement en une pointe courte, aiguë et peu consistante.
APLATI (adj.) Comprimé latéralement.
APOCHROMIE (n.f.) Anomalie de couleur.
APOMIXIE (n.f.) Processus de fécondation non sexuée chez certaines angiospermes.
APPENDICE (n.m.) Partie accessoire d’un organe.
APPENDICULÉ (adj.) Muni d’appendices.
ARACHNOÏDE (adj.) Enchevétré et velu comme une toile d’araignée.
ARBORESCENT (adj.) Ayant un port semblable à un arbre.
ARBUSCULAIRE (adj.) Reproduisant à une échelle très réduite la structure d’un arbre.
ARÈNICOLE (adj.) Poussant dans le sable.
ARGININE (n.f.) Acide diaminé en C 6.
ARISTULÉ (adj.) Qui porte une pointe aiguë très courte.
ARN (acronyme) Acide ribonucléique.
ARRONDI (adj.) De forme ronde. Synonyme d’orbiculaire.
ASÉPALE (adj.) Dépourvu de sépale.
ASEXUÉ (adj.) Qui ne possède pas de sexe ou d’organes sexuels.
ASPARTIQUE (acide) (n.m.) Diacide aminé en C 4.
ASPERGILLIFORME (adj.) En forme de goupillon.
ASPERMIE (n.f.) Absence de graines.
ASPHYXIE (n.f.) Manque d’air et état en résultant.
ASPIDIACÉ (adj.) Qui ressemble à une fougère.
ASSIMILAT (n.m.) Substance formée par photosynthèse dans les tissus chlorophylliens des plantes.
ASSOCIATION (n.f.) Groupement d’espèces végétales croissant ensemble, Unité de base de la phytosociologie.
ASTRINGENT (adj.) Resserrant les tissus animaux. A saveur acidulée ou acerbe.
ATAVISME (n.m.) Réapparition chez un individu de caractères ancestraux disparus depuis plusieurs générations.
ATROPHIE (n.f.) Développement incomplet d’un organe.
ATROPHIÉ (adj.) Se dit d’un organe incomplètement développé.
ATTÉNUÉ (adj.) Qui diminue insensiblement en largeur.
AURICULE (n.f.) Orchidaceæ : appendice de l’anthère fertile (Orchidoïdeæ).
AUTO-INCOMPATIBILITÉ (n.f.) Propriété des végétaux ne pouvant être fécondés par leur propre pollen.
AUTOFÉCONDATION (n.f.) Fécondation d’une plante pas son propre pollen.
AUTOGAME (adj.) Fécondé par son propre pollen.
AUTOGAMIE (n.f.) Pollinisation d’une fleur par son propre pollen.
AUTOPOLLINISATION (n.f.) Pollinisation d’une fleur par son propre pollen.
AUXÈSE (n.f.) Croissance d’un organe par allongement de ses cellules, et non par divisions cellulaires.
AUXINE (n.f.) Hormone de croissance des parties végétatives.
AVÉNIFORME (adj.) Qui ressemble à l’avoine.
AVORTÉ (adj.) Se dit d’un organe arrêté dans son développement.
AXE (n.m.) Organe (tige, pédoncule, pédicelle…) sur lequel s’attachent d’autres organes semblables ou différents.
AXILLAIRE (adj.) Situé à l’aisselle d’un organe.
BACCIEN (adj.) Qui a les caractères d’une baie mais formé par la réunion de plusieurs ovaires : ronce.
BACCIFORME (adj.) En forme de baie.
BACTÉROÏDE (n.f.) Bactérie se rencontrant dans les nodosités des Fabaceæ et contribuant à la fixation de l’azote.
BAMBOUSACÉ (adj.) Dont l’aspect rappelle celui des bambous.
BARBELÉ (adj.) se dit d’un organe pourvu de poils raides sur ses marges.
BARBIGÈRE (adj.) Dont les pétales sont couverts de poils.
BARLIE (n.f.) Nom commun de Himantoglossum robertianum.
BASAL (adj.) Proche de la base d’un organe. Placentation par la base de l’ovaire.
BASE (n.f.) Partie inférieure d’un organe ou organisme, proche de son point d’insertion.
BASIPHILE (adj.) Se dit des plantes préférant les milieux à caractère basique ou calcaire.
BASOPHILE (adj.) Plante aimant les terrains basiques (calcaires). Basiphile semble préférable.
BÂTARD (n.m.) Synonyme d’hybride.
BEC (n.m.) Extrémité du gynostème des Ophrys et des Serapias.
BETALAÏNES (n.f.) Pigments alcaloïdes rouges et jaunes (Caryophyllales sauf Caryophyllaceae).
BIACUMINÉ (adj.) A deux pointes.
BIFIDE (adj.) Fendu en deux jusqu’au milieu.
BILATÉRAL (adj.) Se dit d’une symétrie par rapport à un plan, synonyme de zygomorphe.
BILOBÉ (adj.) Partagé en 2 lobes.
BINÔME (n.m.) Nom latin formé de deux termes   (genre et espèce) qualifiant tous les êtres vivants.
BIOCÉNOSE (n.f.) Ensemble des êtres vivants peuplant un biotope.
BIOMASSE (n.f.) Production totale de matière vivante sur un écosystème.
BIOSPHÈRE (n.f.) Couche de l’atmosphère contenant tous les êtres vivants.
BIOTIQUE (adj.) Se dit des facteurs influençant l’évolution de la biocénose et dus à des êtres vivants.
BIOTOPE (n.m.) Site homogène du point de vue physico-chimique, climatique, pédologique et topographique.
BORD (n.m.) Partie marginale d’un organe, par exemple d’une feuille.
BORDANT (adj.) Se dit d’un organe, par exemple une aigrette, ne formant qu’un léger rebord.
BORDÉ (adj.) Dont les bords sont de couleur différente de celle du corps de l’organe.
BOURGEON (n.m.) Ensemble de très jeunes pièces foliaires ou florales.
BOUTURE (n.f.) Portion de plante détachée afin d’être plantée et de donner un nouveau pied par bouturage.
BRACHIAL (adj.) Se dit d’une inflorescence dont le nombre d’axes latéraux de même ordre est réduit à un minimum (1 ou 2).
BRACTÉE (n.f.) Feuille modifiée située à la base d’un pédoncule floral ou d’une inflorescence ou de ses ramifications.
BRÉVICAULE (adj.) A tige courte.
BULBE (n.m.) Organe souterrain à tige courte et portant des écailles.
BULBEUX (adj.) Se dit d’un végétal portant un bulbe.
BULBIFÈRE (adj.) Qui porte des bulbilles.
BULBIFORME (adj.) En forme de bulbe.
CACTIFORME (adj.) Organisme gorgé d’eau (succulent) à la manière des cactus.
CADUC (adj.) Se dit des organes foliaires se détachant de manière saisonnière.
CAL (n.f.) Tissu inorganisé formé par prolifération cellulaire (cicatrisation, ou dépôt dans les vaisseaux à sève).
CALCARICOLE (adj.) Végétal ne se rencontrant que sur calcaire.
CALCARIFÈRE (adj.) Portant un éperon.
CALCÉIFORME (adj.) En forme de sabot.
CALCÉOLÉ (adj.) En forme de chaussure ou de pantoufle : corolle de Cypripedium calceolus.
CALICE (n.m.) Ensemble des sépales.
CALLOSE (n.f.) Substance dure et insoluble formée à partir de molécules de glucose,
CALLOSITÉ (n.f.) Petite bosse ferme à la surface du labelle de certaines Orchidaceæ.
CANOPÉE (n.f.) Zone formée par la cime des arbres d’une forêt.
CAPITULE (n.m.) Inflorescence formée de fleurs sessiles serrées sur un réceptacle unique.
CAPSULE (n.f.) Fruit sec déhiscent formé par un ovaire à carpelles soudés en une cavité unique et s’ouvrant pour libérer les graines.
CARÉNÉ (adj.) Muni d’une carène.
CARÈNE (n.f.) Partie saillante d’un organe végétal (Tige des prèles).
CARINULÉ (adj.) Qui porte une petite carène.
CARNÉ (adj.) De couleur chair.
CAUDICULE (n.f.) Pédicule très fin portant une ou plusieurs pollinies (Orchidaceæ).
CAULE (n.m.) Tige.
CAULESCENT (adj.) Plante pourvue d’une tige apparente, (opposé : acaule).
CAULINAIRE (adj.) Qui tient à la tige ou qui s’attache sur la tige.
CAVITÉ STIGMATIQUE (n.f.) Dépression de la colonne des Orchidaceæ portant la surface stigmatique réceptrice du pollen.
CENTRIFUGE (adj.) Dont le développement se fait vers la périphérie.
CENTRIPÈTE (adj.) Orienté vers le centre.
CENTROSOME (n.m.) Zone autour du noyau de la cellule où s’organisent les chromosomes lors de la division cellulaire.
CÉPHALANTHÈRE (n.m.) Nom commun du genre Cephalanthera.
CÉRULÉEN (adj.) Bleu pâle.
CESPITEUX (adj.) Plante présentant à sa base des touffes compactes.
CHARNU (adj.) A texture molle et juteuse, synonyme de succulent.
CHEVELU (n.m.) Terme générique pour désigner l’ensemble des plus fines radicelles d’une racine.
CHEVELURE (n.f.) Genre d’aigrette des graines mais formée par l’enveloppe externe contrairement au pappus, Synonyme coma, Asclepias.
CHIMÈRE (n.f.) Plante formée par le développement enchevétré de deux individus différents (lors d’une greffe par exemple).
CHLOROPHYLLE (n.f.) Classe de pigments verts intervenant, chez les végétaux, dans la synthèse photochimique des glucides.
CHLOROPHYTE (n.f.) Végétal possédant des tissus chlorophylliens.
CHLOROPLASTE (n.m.) Inclusion cellulaire siège d’un processus chlorophyllien.
CHLOROSE (n.f.) Jaunissement anormal d’un organe, par exemple des pétales.
CHLOROTIQUE (adj.) Manquant de chlorophylle.
CHROMATISME (n.m.) Panachage de couleurs voire de blanc, à la surface d’un végétal.
CIL (n.m.) Petits poils disposés sur un rang comme sur les paupières.
CILIÉ (adj.) Bordé de petits poils.
CLADE (n.m.) Lignée évolutive, en cladistique branche d’un cladogramme ou arbre phylogénétique.
CLADISTIQUE (adj.) Approche phylogénétique de la systématique. Classement phylogénétique des végétaux.
CLAIR (adj.) Se dit d’un peuplement peu dense laissant largement passer la lumière.
CLAVÉ (adj.) Synonyme de claviforme.
CLAVICULÉ (adj.) Qui est muni de vrilles ou de crochets.
CLÉISTOGAME (adj.) Se dit d’une fleur s’autofécondant sans s’ouvrir.
CLIMACIQUE (adj.) Qualifie un écosystème parvenu à un état d’équilibre stable.
CLIMAX (n.m.) Etat d’équilibre d’un peuplement végétal.
CLONE (n.m.) Groupe de plantes provenant d’un parent unique par reproduction végétative.
COCHLÉAIRE (adj.) Terme utilisé en préfloraison quand des pièces sont enroulées en escargot.
CŒUR (n.m.) Partie centrale d’un organe ou d’un organisme.
COFACTEUR (n.m.) Substance non protéinique nécessaire à l’efficacité d’un enzyme.
COHÉRENT (adj.) Se dit de plusieurs organes réunis, synonyme de coalescent.
COIFFE (n.f.) 1) Partie terminale des racines et radicelles en protégeant l’apex.
COLLENCHYME (n.m.) Tissu végétal à parois cellulaires épaissies de cellulose.
COLLET (n.m.) Séparation entre la tige et la racine.
COLONIE (n.f.) Employé pour désigner l’ensemble des populations d’espèces différentes sur une station.
COLONNE (n.f.) Synonyme de Gynostème chez les orchidées. Plus généralement organe formé par la soudure de filets.
COMPACTE (adj.) Se dit de certaines inflorescences très denses.
COMPATIBILITÉ (n.f.) Se dit quand la fécondation d’un ovule par un grain de pollen est possible.
COMPRIMÉ (adj.) Aplati latéralement.
CONCOLORE (adj.) De même couleur.
CONTRACTÉ (adj.) Resserré.
CORALLIFORME (adj.) En forme de branche de corail : rhizomes d’Epipogium , de Corallorhiza.
CORALLOÏDE (adj.) Se dit de racines en forme de corail.
CORDÉ (adj.) Qualifie un organe en forme de cœur.
CORDIFORME (adj.) Se dit d’un organe en forme de cœur.
CORIACE (adj.) Tenace, flexible et plus ou moins épais.
CORNE de BOUC (n.f.) Nom commun de Himantoglossum hircinum.
CORNEILLE (n.f.) Nom commun de Orchis mascula et de   Lysimachia vulgaris.
CORONIFORME (adj.) En forme de couronne.
CORTEX (n.m.) Synonyme d’écorce. Partie extérieure d’un organe, par opposition à medulla.
CORTICAL (adj.) Qui a trait à l’écorce.
CÔTE (n.f.) Organe en forme de crête longitudinale, obtus sur la tranche.
CÔTELÉ (adj.) Muni de petites côtes.
CRASSICAULE (adj.) A tige charnue ou succulente.
CRASSIFOLIÉ (adj.) A feuilles épaisses ou succulentes.
CRASSILOBÉ (adj.) A lobes volumineux.
CRASSINERVÉ (adj.) A nervures très saillantes.
CRASSIPÉTALÉ (adj.) A pétales épais.
CRASSULESCENCE (n.f.) Aspect plus ou moins charnu d’un organe ou d’une plante.
CRIBLÉ (adj.) 2) Surface portant de petits trous.
CRISPÉ (adj.) Organe plissé et chiffonné.
CRUCIFORME (adj.) En forme de croix : corolle des Brassicaceæ.
CUCULLÉ (adj.) En forme de capuchon.
CUCULLIFÈRE (adj.) Se dit d’un androphore portant des appendices en forme de cornet : Asclepias.
CUCUMÉRACÉ (adj.) Qui ressemble à un concombre.
CULTIVAR (n.m.) Taxon inférieur à l’espèce et inconnu à l’état naturel, cultivé par l’homme.
CUSPIDÉ (adj.) Insensiblement atténué en pointe aiguë et raide: dents des feuilles de châtaignier.
CYMBIFOLIÉ (adj.) Dont les feuilles affectent la forme d’une nacelle.
CYMBIFORME (adj.) En forme de bateau ou de nacelle, employé pour les glumes et les spathes des Poaceæ.
CYSTÉINE (n.f.) Acide aminé soufré en C 3.
CYSTINE (n.f.) Acide aminé soufré.
CYTOLOGIE (n.f.) Etude des cellules.
CYTOPLASME (n.m.) Contenu de la cellule.
CYTOSINE (n.f.) L’une des quatre bases pyrimidiques fondamentales de ADN.
CYTOSOL (n.m.) Partie liquide du cytoplasme.
CYTOSQUELETTE (n.m.) Réseau de substances protéiques structurant la cellule (tubuline et actine).
DASYCAULE (adj.) A tige hérissée de poils.
DÉCIDU (adj.) Se dit d’une forêt à prédominance d’arbres à feuilles caduques ou d’une plante perdant ses feuilles à l’automne.
DÉCLINÉ (adj.) Synonyme de décombant.
DÉCURVÉ (adj.) Courbé, recourbé.
DÉFOLIATION (n.f.) Chute, normale ou anormale, des feuilles.
DÉHISCENCE (n.f.) Manière dont un organe clos s’ouvre ou se fend.
DÉHISCENT (adj.) Organe s’ouvrant plus ou moins spontanément d’une manière déterminée.
DENDRIFORME (adj.) Qui a la forme d’un arbre.
DENSE (adj.) Qualifie une distribution nombreuse et serrée.
DENSIFLORE (adj.) Qui porte des fleurs nombreuses et serrées.
DENSIFOLIÉ (adj.) Qui porte des feuilles nombreuses et serrées.
DENT (n.f.) Échancrure plus ou moins triangulaire sur le bord d’un organe, surtout des feuilles.
DENTÉ (adj.) Bordé de dents.
DENTELÉ (adj.) Finement denté.
DÉTERMINATION (n.f.) Processus de reconnaissance de l’espèce et du genre d’un spécimen.
DEXTRE (adj.) Qui s’enroule vers la droite.
DEXTROGYRE (adj.) Qui dévie vers la droite le plan de polarisation de la lumière.
DIAGNOSE (n.f.) Texte décrivant scientifiquement une espèce et servant de référence.
DIAGRAMME FLORAL (n.m.) Représentation schématique dans un plan de la structure d’une fleur, mettant en évidence la position relative des verticilles.
DIAPHANE (adj.) Incolore et translucide.
DICOTYLÉDONE (n.f.) Plante dont la plantule possède 2 cotylédons.
DIFFUS (adj.) Etalé horizontalement , sans ordre et de manière lâche.
DIGITÉ (adj.) Feuilles ou bractées partant d’un même point au sommet du pétiole : Lupinus.
DIMORPHISME (n.m.) Qui existe sous 2 formes différentes.
DIOÏQUE (adj.) Plante portant soit des fleurs mâles soit des fleurs femelles.
DIPHYLLE (adj.) Qui porte deux feuilles, Parfois étendu aux folioles voire aux spathes,
DIPLOCAULE (adj.) Dont le bourgeon terminal ne peut pas donner d’organes sexuels, produits seulement par les bourgeons secondaires.
DIPLOÏDE (adj.) Organisme comptant un double jeu de chromosomes homologues (2n).
DISCOÏDE (adj.) Se dit d’un organe circulaire, aplati mais d’épaisseur notable.
DISCOLORE (adj.) N’ayant pas la même teinte qu’une autre partie, particulièrement entre les deux faces.
DISCRET (adj.) Clairement séparé et non uni.
DISÉPALE (adj.) Calice formé de deux sépales :Papaver, Impatiens noli-tangere.
DISSYMÉTRIQUE (adj.) Ne présentant pas de plan de symétrie.
DISTAL (adj.) Eloigné , écarté de la base ou du point d’insertion.
DIVERGENT (adj.) Se dit d’organes s’étalant loin les uns des autres.
DOMINANCE APICALE (n.f.) Contrôle du développement des bourgeons axillaires par le bourgeon terminal.
DORMANCE (n.f.) Etat de vie ralentie d’un organe ou d’un individu.
DORMANT (adj.) Se dit d’un bourgeon dont l’état physiologique ne lui permet pas de se développer dans des conditions favorables.
DORSAL (adj.) Sur la face inférieure, abaxiale.
DRESSÉ (adj.) Qualifie un ovule droit, avec son funicule à la base.
DROIT (adj.) Utilisé comme synonyme d’orthotrope pour un ovule.
ÉCAILLE (n.f.) Petite lame mince et coriace protégeant certains organes et comprenant plusieurs cellules dans sa largeur.
ÉCORCE (n.f.) Tissus extérieurs d’un végétal ligneux.
ECOSYSTÈME (n.m.) Ensemble formé par un biotope et la biocénose qu’il abrite.
ÉCOTONE (n.m.) Transition entre deux milieux différents. Ecosystème frontière.
ÉCOTYPE (n.m.) Population d’une espèce donnée correspondant à des conditions écologiques particulières.
EFFILÉ (adj.) Graduellement resserré vers l’apex.
ELLÉBORINE (n.f.) Nom commun du genre Epipactis.
ELLIPSOÏDE (n.m.) Solide engendré par la rotation d’une ellipse autour de son grand axe.
ELLIPTIQUE (adj.) Qualifie une feuille ovale aux extrémités resserrées.
ÉMARGINÉ (adj.) Faiblement échancré à l’apex.
EMBRANCHEMENT (n.m.) Grande catégorie de la classification des êtres vivants, synonyme de division.
EMBRASSANT (adj.) Se dit d’un organe sans pédoncule dont le limbe entoure plus ou moins la tige.
ENDÉMIQUE (adj.) Limité à une région déterminée.
ENGAINANT (adj.) Formant gaine autour de la tige.
ÉNROULÉ (adj.) Qualifie les organes, ou partie d’organes, formant une convolution sur eux mêmes, Cas des vrilles.
ENTRE-NŒUD (n.m.) Espace de la tige ou d’un pédoncule entre deux nœuds.
ENZYME (n.f.) Protéine spécialisée ayant une fonction spécifique dans la cellule d’un organisme où elle a été formée.
ÉPIDERME (n.m.) Couche généralement unicellulaire formant la partie la plus externe de nombreux organes.
ÉPILITHE (n.m.) Végétal utilisant des pierres comme support.
ÉPILITHIQUE (adj.) Croissant sur les roches.
ÉPINEUX (adj.) Se dit d’un végétal, ou d’une partie d’un végétal, portant des épines ou des aiguillons.
ÉPIPACTIS (n.m.) Nom commun du genre Epipactis.
ÉPIPHYLLE (adj.) Se développant sur une feuille.
ÉPIPOGON (n.m.) Nom commun du genre Epipogium.
ÉQUILATÉRAL (adj.) Dont les deux côtés sont pareils.
ÉQUINOXIAL (adj.) Dont les fleurs s’ouvrent à des heures particulières du jour (Lecoq).
ÉQUITANT (adj.) Poussant en 2 rangées se superposant, ex : feuilles de l’iris.
ESPÈCE (n.f.) Taxon regroupant des individus interféconds et se ressemblant.
ETHNOBOTANIQUE (n.f.) Interface entre la botanique et les sciences humaines.
ETIOLÉ (adj.) Se dit d’un organe anormalement dépourvu de chlorophylle.
ÉTOILÉ (adj.) Se dit d’un organe rayonnant comme une étoile.
ETRANGLÉ (adj.) Muni d’étranglements, articulé.
EXINE (n.f.) Paroi cellulosique externe , épaisse et décorée, des grains de pollen.
FAISCEAU (n.m.) Regroupement longitudinal de fibres ou de vaisseaux.
FALCIFORME (adj.) En forme de faucille.
FARINEUX (adj.) Couvert d’une poudre cireuse ressemblant à de la farine.
FASCIATÉ (adj.) Soudé en une sorte de ruban, souvent pour des raisons pathologiques.
FÉCONDATION (n.f.) Union de deux gamètes donnant un œuf.
FERTILISATION (n.f.) Parfois utilisé comme synonyme de fécondation.
FÉTIDE (adj.) D’odeur désagréable.
FEUILLE (n.f.) Organe classique des plantes, siège principal de la photosynthèse.
FILIFORME (adj.) En forme de fil.
FIMBRIÉ (adj.) A bord frangé.
FLABELLIFORME (adj.) En forme d’éventail.
FLEUR (n.f.) Organe reproductif des gymnospermes et angiospermes.
FLORAISON (n.f.) Épanouissement d’une fleur. Synonyme d’anthèse.
FLORAL (adj.) Qui a trait à la fleur.
FLORE (n.f.) 1) Ensemble de la végétation d’une contrée
FLORE (n.f.) 2) Ouvrage décrivant une telle végétation.
FLORIBOND (adj.) Abondamment fleuri.
FLORIFÈRE (adj.) Qui porte des fleurs.
FLORISTIQUE (n.f.) Étude et inventaire de la végétation d’une contrée donnée.
FONGIQUE (adj.) Qui a trait aux champignons.
FORME (n.f.) Contour externe d’un organe, important en particulier pour décrire les feuilles,
FORME BIOLOGIQUE (n.f.) Mode de persistance d’une plante durant la mauvaise saison,
FRISÉ (adj.) Synonyme de crispé.
FUSIFORME (adj.) En forme de fuseau.
GAINE (n.f.) Base d’une feuille, ou d’un pétiole,   engainant.
GÉNÉRIQUE (adj.) Qui appartient au genre.
GÉNÈSE (n.f.) Terme général pour désigner un processus de formation.
GÉNOME (n.m.) Lot de chromosomes contenu dans une cellule haploïde. Les diploïdes en contiennent 2.
GÉNOTYPE (n.m.) Ensemble des potentialités d’un individu basé sur ses allèles.
GENRE (n.m.) Taxon regroupant diverses espèces ayant des caractères en commun.
GÉOTROPE (adj.) Qui croît vers le bas.
GÉOTROPISME (n.m.) Croissance vers le bas, vers le sol.
GIBBOSITÉ (n.f.) Bosse souvent creuse sur le labelle de certaines orchidées (Ophrys).
GLABRE (adj.) Dépourvu de poils.
GLADIÉ (adj.) Synonyme d’ensiforme.
GLAUCESCENT (adj.) Presque glauque.
GLUTAMIQUE (acide) (n.m.) Diacide aminé en C 5.
GLUTEN (n.m.) Partie azotée, souvent visqueuse des caryopses de Poaceæ.
GOUSSE (n.f.) Fruit déhiscent formé d’un seul carpelle et s’ouvrant suivant deux fentes.
GRAND ORCHIS PAPILLON (n.m.) Nom commun de Anacamptis papilionacea.
GUANINE (n.f.) Une des quatre bases puriques fondamentales de ADN.
GYMNOSPERME (n.f.) Classe des plantes supérieures dont les ovules ne sont pas protégés dans un ovaire.
HABITAT (n.m.) Biotope.
HABITUS (n.m.) 1) Mode de croissance .
HABITUS (n.m.) 2) Forme et taille d’une plante. Synonyme de facies.
HAMPE (n.f.) Pédoncule floral dépourvu de feuilles.
HAMULUS (n.m.) Orchidaceae: partie apicale du rostellum.
HÉLIOTROPE (adj.) Qui est attiré par la lumière.
HELLÉBORINE (n.f.) Nom commun du genre Epipactis.
HERBACÉ (adj.) A consistance d’herbe.
HERBE (n.f.) Plante disparaissant généralement jusqu’au sol à la mauvaise saison et ne portant aucune partie ligneuse.
HERBIER (n.m.) 1) Collection de plantes sèches.
HERBIER (n.m.) 2) Établissement accueillant une telle collection
HERBIER (n.m.) 3) Peuplement d’herbes aquatiques.
HÉRÉDITÉ (n.f.) Transfert de caractères génétiques de génération à génération.
HERMAPHRODITE (adj.) Fleur présentant pièces mâles et femelles.
HIRCINE (n.f.) Odeur de bouc.
HIRSUTE (adj.) Couvert de poils touffus et ébouriffés.
HISTIDINE (n.f.) Acide aminé hétérocyclique.
HISTOLOGIE (n.f.) Étude des tissus.
HOMOZYGOTE (adj.) Génotype comportant des gènes homologues identiques.
HORTICOLE (adj.) Cultivé pour les jardins, alimentation ou ornement.
HYBRIDATION (n.f.) Fécondation à partir de gamètes issus d’espèces, voire de genres, différents.
HYBRIDE (adj.) Végétal résultant du croisement de 2 taxons différents.
HYPERTROPHIÉ (adj.) Dont le développement cellulaire est exagéré.
HYPOCHILE (n.m.) Chez certaines orchidées (Epipactis) partie proximale du labelle, séparée de l’épichyle par l’isthme.
HYPOCHROMIE (n.f.) Anomalie de couleur se traduisant par une faible densité en pigments
IMBRIQUANT (adj.) Employé pour les folioles de feuilles composées se recouvrant au repos en cachant le pétiole.
IMBRIQUÉ (adj.) Dont les parties se chevauchent comme les écailles de poisson.
IMBRIQUÉ (adj.) Se dit de pétales se recouvrant comme les tuiles d’un toit (voir fig. « Préfloraison »).
IN VITRO (latin) Culture en milieu totalement artificiel.
INCURVÉ (adj.) Recourbé vers l’intérieur, en général à son extrémité.
INCURVIFOLIÉ (adj.) Dont les feuilles sont enroulées vers l’intérieur.
INDIGÈNE (adj.) Plante habitant la région naturellement ou depuis longtemps.
INDUPLIQUÉ (adj.) Plié vers l’intérieur jusqu’à ce que les bords se touchent.
INFLÉCHI (adj.) Tournant brutalement vers l’intérieur.
INFLORESCENCE (n.f.) Tout agencement de plus d’une fleur.
INNERVÉ (adj.) Sans nervure,
INSÉRÉ (adj.) Attaché, fixé.
INSERTION (n.f.) Point de fixation.
INTERGÉNÉRIQUE (adj.) Qui intervient entre deux représentants de genres différents.
INTERMÉDIAIRES (adj.) Se dit des stipules naissant entre les feuilles opposées mais à la même hauteur qu’elles : Rubiaceae,
INTERNODIAL (adj.) Qui occupe l’espace entre deux nœuds.
INTRAGÉNÉRIQUE (adj.) Qui intervient entre deux représentants du même genre.
INTRASPÉCIFIQUE (adj.) Qui intervient entre deux individus de la même espèce.
INTROFLÉCHI (adj.) Infléchi vers l’intérieur.
INTROGRESSION (n.f.) Pénétration du génome d’une population   par des gènes d’un autre taxon après hybridation et recombinaison.
ISOTYPE (n.m.) Double de l’holotype dans la même récolte.
LABELLE (n.m.) Se dit d’un pétale large, pétale médian des Orchidées.
LABIÉ (adj.) Se dit d’un calice ou d’une corolle présentant deux lèvres.
LABILE (adj.) Qui peut facilement disparaître.
LAME (n.f.) Organe ou partie d’organe mince et plan, par exemple limbe de pétales.
LANCÉOLÉ (adj.) En forme de fer de lance , étroit et en pointe aux deux extrémités.
LATENT (adj.) En état de repos profond.
LATÉRAL (adj.) Qui apparaît ou qui se produit sur le côté.
LATIFOLIÉ (adj.) A feuilles larges.
LAXIFLORE (adj.) Se dit d’une inflorescence dont les fleurs sont assez espacées.
LECTOTYPE (n.m.) Holotype choisi par un auteur ultérieur parmi de multiples types ayant servi à définir une espèce.
LÉTAL (adj.) Mortel.
LIGNÉE (n.f.) Ensemble de générations descendant d’un ancêtre commun.
LIGNEUX (adj.) Dont certains tissus sont lignifiés.
LIGNIFIÉ (adj.) Imprégné de lignine.
LIGNINE (n.f.) Constituant du bois.
LILAS (adj.) Employé pour désigner une teinte violette.
LINÉAIRE (adj.) Qualifie une feuille étroite et allongée à bords parallèles.
LIPARIS de LOESEL (n.m.) Nom commun de Liparis loeselii.
LONGITUDINAL (adj.) Orienté selon l’axe de plus grande longueur de l’organe. Se dit en particulier pour une déhiscence.
LOROGLOSSE (n.m.) Nom commun du genre Himantoglossum.
LUSUS (n.m.) Individu portant une anomalie morphologique non héréditaire .
LUXURIANT (adj.) 1) désigne une végétation très abondante
LUXURIANT (adj.) 2) fleur où la corolle est plus développée que les organes reproducteurs.
LYSINE (n.f.) Acide diaminé en C 6.
MACRANTHE (adj.) Qui de grandes fleurs.
MACULE (n.f.) Tache de forme particulière.
MACULE (n.f.) Tache.
MACULÉ (adj.) Dont la surface porte des taches de teinte différente de celle du fond.
MALAXIDE (n.f.) Nom commun du genre Hammarbya.
MALAXIS (n.f. ?) Nom commun du genre Hammarbya.
MÂLE FOU (n.m.) Nom commun de Orchis mascula.
MARGE (n.f.) Bord.
MARGINAL (adj.) 1) Relatif au bord.
MARGINÉ (adj.) Présentant une marge de nature différente. Pour un rachis: légèrement ailé ou caréné.
MÉDULLA (n.f.) Partie centrale d’un organe, contraire : cortex.
MÉIOSE (n.f.) Division réductive des cellules conduisant à des cellules haploïdes.
MENTUM (n.m.) Orchidées: structure en forme de menton formée par la base de la colonne et des sépales latéraux.
MENU (adj.) Synonyme de grêle.
MÉRISTÈME (n.m.) Zone de division active des cellules.
MÉSOPHILE (adj.) Définit des conditions moyennes en termes de sécheresse-humidité.
MÉSOPHYLLE (n.f.) Tissu de la feuille compris entre les deux épidermes supérieur et inférieur (Gatin).
MÉSOPHYTE (n.m.) Plante dont les besoins en humidité sont modérés.
MÉTABOLISME (n.m.) Ensemble des processus ayant comme siège un organisme.
MIELLAT (n.m.) Excrétion sucrée de certains insectes: pucerons.
MIMÉTISME (n.m.) Faculté de certains organismes d’imiter d’autres organismes.
MITOCHONDRIE (n.f.) Organite du cytoplasme impliqué dans la respiration cellulaire.
MITOSE (n.f.) Division cellulaire conduisant à des cellules ayant le même nombre de chromosomes que la cellule mère.
MITRA (n.f.) Thelymitreæ (Orchidaceae) : structure en dôme entourant stigmate, rostellum et la partie basale des anthères.
MITRIFORME (adj.) En forme de chapeau, de mitre.
MIXOTROPHE (adj.) Se dit d’un végétal en partie chlorophyllien en partie parasite (hémiparasite).
MIXTE (adj.) Employé pour les bourgeons à la fois floraux et foliaux.
MONILIFORME (adj.) Ayant l’aspect d’un chapelet en raison de contractions entre les articles.
MONOCOTYLÉDONE (n.f.) Plante dont la plantule possède un seul cotylédon.
MONSTRUOSITÉ (n.f.) Individu portant une anomalie d’ordre tératologique.
MORPHE (n.f.) Synonyme de forme au sens de groupe partageant un même aspect morphologique.
MORPHOGÈNE (adj.) Qui produit une modification morphologique.
MORPHOGÉNÉTIQUE (adj.) Concernant l’élaboration de la forme des organes.
MORPHOLOGIE (n.f.) Étude de la forme et de la structure des êtres vivants.
MUCILAGE (n.m.) Sécrétion gluante pouvant gonfler au contact de l’eau.
MULTIFLORE (adj.) Se dit d’un végétal donnant beaucoup de fleurs.
MYCÉLIUM (n.m.) Ensemble des filaments issus de la germination d’une spore de champignon.
MYCORHIZE (n.f.) Association entre un champignon et les cellules des racines d’une plante: Orchidaceæ.
MYRMÉCOPHILE (adj.) Ayant des relations étroites avec les fourmis.
MYRMÉCOPHILIE (n.f.) Association d’un végétal avec des fourmis.
NAIN (adj.) Se dit d’un individu dont toutes les mensurations sont également inférieures aux normes de l’espèce.
NANISME (n.m.) Etat d’un individu nain.
NÉCROSE (n.f.) 1)Processus prenant place dans un organisme après sa mort.
NÉCROSE (n.f.) 2) Mortification d’un tissu au sein d’un organisme.
NECTAIRE (n.m.) Glande secrétant le nectar.
NECTAR (n.m.) Sécrétion sucrée de certaines plantes.
NECTARIFÈRE (adj.) Qui produit du nectar.
NÉOTROPICAL (adj.) Relatif à la zone intertropicale de l’Amérique.
NÉOTTIE NID d’OISEAU (n.f.) Nom commun de Neottia nidus-avis.
NÉOTYPE (n.m.) Holotype nouveau désigné par un auteur ultérieur quand l’holotype original a été perdu ou détruit.
NERVATION (n.f.) Disposition des nervures d’une feuille.
NERVÉ (adj.) Muni de nervures.
NERVURE (n.f.) Ligne saillante des tissus conducteurs et de soutien des feuilles.
NICHE ÉCOLOGIQUE (n.f.) Place occupée par un individu dans un écosystème et, par extension, rôle qu’il y joue.
NID d’OISEAU (n.m.) Nom commun du genre Neottia.
NOCTURNE (adj.) En activité la nuit, par exemple les fleurs écloses la nuit.
NODAL (adj.) Qui a trait à un noeud.
NODOSITÉ (n.f.) Grosseur se développant sur les racines et souvent impliquée dans la fixation de l’azote par des bactéries.
NODULE (n.m.) Protubérance globuleuse.
NŒUD (n.m.) Nivau d’insertion d’une ou plusieurs feuilles sur la tige.
NOMEN NUDUM (latin) Nom publié sans description et illégal.
NOMENCLATURE (n.f.) Ensemble des règles, recommandations et usages régissant la façon de nommer les espèces.
NOTHOGENRE (n.m.) Genre hybride résultant d’un croisement entre espèces appartenant à des genres différents.
NUCLÉOLE (n.m.) Organite contenu dans le noyau de la cellule.
NUCLEOTIDE (n.m.) Maillon des ADN et ARN formé de ribose et d’une des quatre bases fondamentales.
NUTANT (adj.) Légèrement incliné vers le sol.
OB- Préfixe signifiant inversé : oblancéolé : plus large à l’extrémité et s’affinant vers l’attache.
OBLANCÉOLÉ (adj.) Lancéolé avec la partie la plus large au dessus du milieu.
OBLIQUE (adj.) Se dit d’une feuille dont la base est dissymétrique.
OBLONG (adj.) Nettement plus long que large.
OBOVALE (adj.) Se dit d’une feuille en forme d’oeuf, la partie la plus étroite étant au point d’attache.
OBTUS (adj.) Arrondi au sommet.
ŒIL (n.m.) 1) Bourgeon à son apparition.
ONDULÉ (adj.) A bord sinué.
OPPOSÉ (adj.) Se dit de feuilles insérées face à face ou d’étamines insérées en face des pétales.
ORCHIDÉ (adj.) A plusieurs lobes profondément divisés (Gatin).
ORCHIDÉE (n.f.) Nom commun de la famille Orchidaceæ.
ORCHIS (n.m.) Nom commun des genres Orchis et Dactylorhiza.
ORCHIS à BOURSE (n.m.) Nom commun de Anacamptis collina.
ORCHIS à FLEURS LÂCHES (n.m.) Nom commun de Anacamptis laxiflora.
ORCHIS à LONG ÉPERON (n.m.) Nom commun de Anacamptis longicornu.
ORCHIS à LONGUES BRACTÉES (n.m.) Nom commun de Himantoglossum robertianum.
ORCHIS à ODEUR de BOUC (n.m.) Nom commun de Himantoglossum hircinum.
ORCHIS à TROIS DENTS (n.m.) Nom commun de Neotinea tridentata.
ORCHIS BLANC (n.m.) Nom commun de Pseudorchis albida.
ORCHIS BOUC (n.m.) Nom commun de Himantoglossum hircinum.
ORCHIS BOUFFON (n.m.) Nom commun de Anacamptis morio.
ORCHIS BRÛLÉ (n.m.) Nom commun de Neotinea ustulata.
ORCHIS CONIQUE (n.m.) Nom commun de Neotinea conica.
ORCHIS COULEUR de LAIT (n.m.) Nom commun de Neotinea lactea.
ORCHIS de CHAMPAGNEUX (n.m.) Nom commun de Anacamptis champagneuxii.
ORCHIS de CORSE (n.m.) Nom commun de Neotinea corsica.
ORCHIS de MARTRIN (n.m.) Nom commun de Anacamptis coriophora martrinii.
ORCHIS DENTELÉ (n.m.) Nom commun d Neotinea tridentata.
ORCHIS des COLLINES (n.m.) Nom commun de Neotinea collina.
ORCHIS des PYRÉNÉES (n.m.) Nom commun de Gymnadenia pyrenaica.
ORCHIS FÉTIDE (n.m.) Nom commun de Anacamptis coriophora.
ORCHIS GÉANT (n.m.) Nom commun de Himantoglossum robertianum.
ORCHIS GRENOUILLE (n.m.) Nom commun de Coeloglosum viride.
ORCHIS LACTÉ (n.m.) Nom commun de Neotinea lactea.
ORCHIS MIEL (n.m.) Nom commun de Pseudorchis albida.
ORCHIS MOUCHERON (n.m.) Nom commun de Gymnadenia conopsea.
ORCHIS MOUSTIQUE (n.m.) Nom commun de Gymnadenia conopsea.
ORCHIS MUSC (n.m.) Nom commun de Herminium monorchis.
ORCHIS ODORANT (n.m.) Nom commun de Gymnadenia odoratissima.
ORCHIS PAPILLO (n.m.) Nom commun de Anacamptis papilionacea.
ORCHIS PEINT (n.m.) Nom commun de Anacamptis morio.
ORCHIS PUNAISE (n.m.) Nom commun de Anacamptis coriophora.
ORCHIS PYRAMIDAL (n.m.) Nom commun de Anacamptis pyramidalis.
ORCHIS TRIDENTÉ (n.m.) Nom commun de Neotinea tridentata.
ORCHIS VANILLE (n.m.) Nom commun de Gymnadenia rhellicani.
ORCHIS VERT (n.m.) Nom commun de Coeloglossum viride.
OVAIRE (n.m.) Partie creuse du carpelle contenant le ou les ovules et surmontée par le style et le stigmate.
OVULE (n.m.) Structure conduisant par fécondation à la formation de la graine.
PANICULE (n.f.) Racème de racèmes. Plus généralement toute inflorescence ramifiée complexe.
PANICULÉ (adj.) Disposé en panicule.
PANICULIFORME (adj.) En forme de panicule
PANTROPICAL (adj.) Se trouvant sur tute l’étendue des Tropiques.
PAPILIONACÉ (adj.) Se dit d’une corolle affectant la forme d’un papillon : Fabaceæ.
PARASITE (n.m.) Plante puisant sa nourriture dans une autre à laquelle elle est attachée.
PARASITISME (n.m.) Association entre végétaux dans laquelle l’un vit aux dépens de l’autre
PARIÉTAL (adj.) Disposé le long des parois.
PAROI (n.f.) Cloison limitant une cellule, un organe.
PARVIFLORE (adj.) Qui a de petites fleurs
PARVIFOLIÉ (adj.) Qui a de peites feuilles
PATHOLOGIE (n.f.) Etude des maladies
PAUCIFLORE (adj.) Ne portant que peu de fleurs.
PECTOCELLULOSIQUE (adj.) Formé de cellulose et de substances pectiques.
PÉDONCULE (n.m.) Portion de tige supportant une inflorescence.
PÉDONCULÉ (adj.) Porté par un pédoncule
PÉLORIE (n.f.) Régression de la symétrie d’une fleur de bilatérale à radiale.
PÉLORIQUE (adj.) Se dit d’une forme anormale actinomorphe chez une espèce zygomorphe.
PÉLORISÉ (adj.) Qui a subi une pélorie
PELOUSE (n.f.) Peuplement héliophile généralement ras sur sols secs.
PENDANT (adj.) Se dit d’un organe suspendu par sa base et tourné vers le bas.
PÉRENNE (adj.) Durant plus de deux ans.
PERSISTANT (adj.) Pièce ne tombant pas.
PÉTALE (n.m.) Organe constitutif du second verticille floral.
PÉTIOLE (n.m.) Partie étroite de la feuille unissant   le limbe à la tige.
PHANÉROGAME (adj.) Plantes possédant des étamines et des pistils nettement développés. Relatif à de telles plantes,
PHÉNOLOGIE (n.f.) Influence du climat sur le développement et la biologie des plantes .
PHÉNOTYPE (n.m.) Ensemble des caractères morphologiques visibles d’un organisme.
PHOTOSYNTHÈSE (n.f.) Production de glucosides par action de la lumière à partir de CO2.
PHYLLOTAXIE (n.f.) Disposition des feuilles sur le tige d’un végétal.
PHYLOGÉNÈSE (n.f.) Synonyme de phylogénie
PHYLOGÉNÉTIQUE (adj.) Se dit des systèmes de classification basés sur l’évolution des végétaux.
PHYLOGÉNIE (n.f.) Etapes de l’évolution d’une lignée.
PHYLUM (n.m.) Embranchement majeur formé de nombreux taxa.
PILEUX (adj.) Qui a trait aux poils, Couvert de poils
PILOSITÉ (n.f.) Terme général pour désigner une couverture pileuse.
PINGUIFOLIÉ (adj.) Qui a des feuilles épaisses et charnues
PLANTE (n.f.) Terme générique pour désigner les végétaux, surtout non ligneux,
PLANTULE (n.f.) Petite plante se développant à partie de l’embryon, ou l’embryon lui même.
PLASMODESME (n.m.) Pont cytoplasmique entre le cytoplasme de 2 cellules voisines au travers de la paroi.
POIL (n.m.) Appendice fin et long, mono ou pluricellulaire, mais ne comptant q’une seule cellule dans sa section.
POINTILLÉ (adj.) Décoré de lignes de petits points.
POLLEN (n.m.) Ensemble des « grains de pollen », chacun constituant un gamétophyte mâle.
POLLINIE (n.f.) Masse de grains de pollen agglomérés chez les orchidées.
POLLINIQUE (adj.) Qualifie le tube se développant à partir du grain de pollen pour acheminer les gamètes mâles vers l’ovule.
POLLINISATEUR (adj.) Qui transporte le pollen.
POLLINISATION (n.f.) Transport des grains de pollen (auto- ou croisée).
PONCTIFORME (adj.) En forme de point.
PONCTUATION (n.f.) Caractérise un organe dont la surface est ponctuée de marques petites et rondes,
PONCTUÉ (adj.) Marqué de ponctuations en surface.
PORE (n.m.) Petit orifice ou trou.
PORÉ (adj.) Se dit d’un grain de pollen pourvu d’orifices ronds et manquant généralement de sillons germinaux,
POTENTIEL HYDRIQUE (n.m.) Synonyme de pression osmotique.
POUSSE (n.f.) Partie de la plante se développant à partir de la plumule.
PRAIRIE (n.f.) Ensemble végétal héliophile fermé et dense sur sol frais .
PRIMORDIAL (adj.) Désigne les premières feuilles de la plantule, à ne pas confondre avec les cotylédons,
PRIMORDIUM (n.m.) Cellules méristématiques indifférenciées pouvant donner une variété d’organes.
PROBOSCIDÉ (adj.) En forme de trompe ou de bec allongé,
PROCARYOTE (n.m.) Organisme dont la ou les cellules ne comportent pas de noyau ni d’organites.
PROSTRÉ (adj.) Gisant à plat sur le sol.
PROTOPLASTE (n.m.) Cellule isolée par destruction du tissu et cultivée in vitro.
PROTUBÉRANCE (n.f.) Structure proéminente faisant saillie à la surface d’un organe,
PROXIMAL (adj.) Proche de la base ou du point d’insertion. S’oppose à distal,
PSEUDOBULBE (n.m.) Epaississement basale de la tige (orchidées) sans structure de bulbe.
QUADRILOBÉ (adj.) Qui présente quatre lobes
RACÈME (n.m.) Inflorescence de fleurs pédicellées. Croissance monopodiale. Synonyme de grappe,
RACINAIRE (adj.) Se rapportant aux racines.
RACINE (n.f.) Partie souterraine de la plante.
RACINE ADVENTIVE Racine apparaissant en un emplacement inusuel (ex: sur les noeuds de Vanilla).
RAMIFICATION (n.f.) Division d’un axe principal en axes secondaires, rameau d’un axe principal,
RAMIFIÉ (adj.) Synonyme de rameux,
RÉCESSIF (adj.) Se dit de l’allèle d’une paire de gènes qui ne s’exprime pas.
RÉCURVÉ (adj.) Recourbé, en général à son extrémité, vers l’extérieur.
RÈGNE (n.m.) Unité la plus élevée de la classification des êtres vivants.
REJET (n.m.) Pousse apparaissant à la base d’une tige.
RÉSUPINÉ (adj.) Basculement des fleurs d’ Orchidaceæ par rotation de 180° de l’ovaire ou du pédoncule.
RÉTICULÉ (adj.) Disposé en réseau.
RÉTICULUM (n.m.) Membrane faite de fibres croisées à la base des palmes chez les Arecaceæ.
RHIZOBIUM (n.m.) Bactérie symbiotique des légumineuses, formant les nodosités et fixant l’azote.
RHIZOMATEUX (adj.) Qui possède un rhizome.
RHIZOME (n.m.) Tige souterraine pérennante portant racines et tiges aériennes.
RIBOSE (n.m.) Sucre constituant les nucléotides de ADN .
RIBOSOMES (n.m. pluriel) Très petits granules du cytoplasme impliqués dans la synthèse des protéines.
RIDE (n.f.) Pli ± épais à la surface d’un organe.
RIPICOLE (adj.) Localisé au bord des cours d’eau.
RIPISYLVE (n.f.) Forêt naturellle le long des cours d’eau.
ROSETTE (n.f.) Groupement de feuilles autour d’une tige courte au ras du sol.
ROSTELLUM (n.m.) Partie du gynostème des orchidées, en lobe ou languette, souvent visqueux, entre le pollen et la surface stigmatique.
ROSTRÉ (adj.) Pourvu d’un bec.
RUBANÉ (adj.) En forme de ruban.
RUDIMENTAIRE (adj.) Employé pour un organe (surtout les étamines) incomplètement développé et non fonctionnel,
RUFESCENT (adj.) Virant au rouge.
RUGULEUX (adj.) Finement rugueux,
RUMINÉ (adj.) Albumen à sinuosités de certaines graines. Irrégulièrement ridé, comme pommelé.
RUPESTRE (adj.) Qui pousse sur les murs ou les parois rocheuses.
RUPICOLE (adj.) Plante poussant dans les rochers.
RUSTIQUE (adj.) Capable de résister à des conditions extrêmes , généralement de froid.
SACCHAROSE (n.m.) Sucre de réserve surtout concentré dans les tiges : ex canne à sucre.
SAGITTAL (adj.) Qui a trait au plan de symétrie d’un organe.
SAGITTÉ (adj.) En forme de fer de flèche.
SAILLANT (adj.) Se dit d’un appendice dépassant de la bordure d’un organe,
SALEP (n.m.) Substance alimentaire et médicinale extraite des tubercules de certaines orchidées terrestres (Moyen Orient),
SAMBUCINÉ (adj.) Qui ressemble au sureau.
SAPROPHYTE (n.m. & adj.) Plante se développant à partir de matières organiques en décomposition.
SAVANE (n.f.) Groupement végétal tropical.
SAXICOLE (adj.) Espèce ou végétation se développant sur les rochers.
SCIAPHILE (adj.) Se dit d’une espèce tolérant, ou recherchant, une ombre importante.
SCIAPHYTE (n.m.) Végétal croissant à l’ombre,
SÉCRÉTION (n.f.) Production d’une substance par un organe, sans que ce soit toujours vers l’extérieur comme dans le cas de l’excrétion,
SEMPERVIRENT (adj.) Toujours vert.
SÉNESCENCE (n.f.) Vieillissement.
SÉNESCENT (adj.) Vieillissant,
SENSITIF (adj.) Qui répond à un stimulus: Mimosa pudica.
SÉPALE (n.m.) Organe constitutif du premier verticille floral (calice).
SINUÉ (adj.) Limbe à bords divisés en larges dents irrégulières ou lobes peu échancrés.
SINUEUX (adj.) Synonyme d’ondulé,
SINUS (n.m.) Echancrure plus ou moins prononcée dans la marge d’un organe.
SOLITAIRE (adj.) Se dit d’une fleur seule à chaque aisselle.
SOMATIQUE (adj.) Modification génétique de l’appareil végétatif se transmettant par multiplication végétative.
SOMMITAL (adj.) Placentation à ovule pendant du sommet de la loge.
SOUDÉ (adj.) Se dit de deux organes dont les tissus s’interpénètrent, synonyme de conné ou adné,
SPATHE (n.f.) Large bractée sous-tendant et enveloppant souvent une inflorescence
SPATULÉ (adj.) En forme de spatule.
SPÉCIFIQUE (adj.) Qui appartient à l’espèce.
SPORE (n.f.) Cellule assurant la propagation végétative des fougères et champignons.
SPORULATION Dispersion des spores.
STAMINODE (n.m.) Etamine stérile, souvent modifiée ou atrophiée.
STATION (n.f.) Site géographique où se trouve un peuplement d’une espèce donnée.
STIGMATE (n.m.) Extrémité du pistil fixant le pollen, en nombre égal à celui des carpelles.
STIGMATIQUE (adj.) Se dit de la sécrétion de la surface stigmatique des orchidées fixant le pollen,
STOMATE (n.m.) Pores de l’épiderme servant aux échanges gazeux.
STOMATIQUE (adj.) Se dit de cellules reiniformes réglant l’ouverture des stomates.
STRIE (adj.) Petits sillons patarallèles séparés par des côtes : calice de Silene conica,
STRIÉ (adj.) Se dit d’un organe allongé présentant des lignes ou des sillons fins et parallèles : corolle de Linaria striata,
SUBSTRAT (n.m.) Couche superficielle du sol sur laquelle se développe la végétation.
SUCCULENT (adj.) Organe charnu ou juteux contenant des réserves d’eau.
SUPINÉ (adj.) Penché en arrière.
SUPRA-AXILLAIRE (adj.) Fixé au dessus de l’aisselle.
SYLVICOLE (adj.) Essence utilisée en sylviculture.
SYMBIONTE (n.m.) Organisme vivant en symbiose avec un autre.
SYMBIOSE (n.f.) Relation non parasitique et bénéfique entre organismes vivants.
SYMBIOTIQUE (adj.) Qui a trait à la symbiose.
SYMPATRIQUE (adj.) Qualifie des espèces couvrant la même aire géographique ou des aires se recouvrant.
SYNONYME (n.m. & adj.) Nom latin devant être abandonné au profit d’un plus ancien.
SYNSÉPALE (adj.) A sépales soudés, synonyme de gamosépale,
SYNSÉPALUM (n.m.) Se dit des sépales soudés de certaines orchidaceæ : Cypripedium calceolus,
SYNTOPIQUE (adj.) Qualifie des plantes vivant dans les mêmes stations.
TAXON (n.m.) Unité systématique de classification .
TAXONOMIE (n.f.) Science de la classification des êtres vivants.
TÉNUIFLORE (adj.) A très petites fleurs.
TÉPALE (n.m.) Segment de périanthe non clairement identifiable comme pétale ou sépale.
TÉRATOGÈNE (adj.) Qui induit des malformations.
TERETE (adj.) De section circulaire: feuilles de ciboulette.
TERMINAL (adj.) Situé à l’apex.
TERRESTRE (adj.) Croissant sur le sol, opposé à épiphyte, aquatique,
TERRICOLE (adj.) Synonyme de terrestre,
TESSELÉ (adj.) Marqué d’un fin réseau à carreaux comme une mosaïque.
THALLE (n.m.) Appareil végétatif non différentié en racine, tige et feuilles .
THYMINE (n.f.) Base pyrimidique de ADN.
TIGE (n.f.) Axe principal de la plante.
TISSU (n.m.) Ensemble de cellules à structure et fonction déterminées.
TORSADÉ (adj.) Tordu sur lui même longitudinalement.
TOURBE (n.f.) Matière formée par l’accumulation de substances végétales en milieu constamment inondé.
TOURBIÈRE (n.f.) Etendue marécageuse à substrat à 90% organique décomposé en tourbe.
TOXIQUE (adj.) Se dit d’une plante, ou partie de plante, empoisonnée.
TRIBU (n.f.) Unité systématique en dessous de la sous-famille.
TRICHOME (n.m.) Ensemble de poils. Par extension, poil.
TRILOBÉ (adj.) Qui possède trois lobes,
TRIPLOÏDE (adj.) Tout organisme comportant 3n chromosomes.
TROPICAL (adj.) Originaire des régions tropicales.
TROPISME (n.m.) Orientation de la croissance en fonction d’éléments extérieurs.
TRYPTOPHANE (n.m.) Acide aminé hétérocyclique.
TURGESCENCE (n.f.) Etat d’une plante où la pression d’eau interne est suffisante.
TURGESCENT (adj.) Rempli d’eau et de ce fait ferme.
TYPE (n.m.) Spécimen de référence en systématique.
TYROSINE (n.f.) Acide aminé aromatique.
UBIQUISTE (adj.) Qualifie une espèce peu exigeante s’adaptant à de nombreux milieux.
UNILATÉRAL (adj.) Situé sur un seul côté,
UNILOCULAIRE (adj.) Se dit d’un ovaire à une seule loge.
URTICANT (adj.) Irritant la peau.
VACUOLE (n.f.) Inclusion assez grande dans le cytoplasme, contenant en général un liquide.
VAISSEAU (n.m.) Cellules allongées formant les canaux de circulation du bois.
VARIABLE (adj.) Qui peut présenter des variations morphologiques par rapport au type,
VARIÉTAL (adj.) Qui est relatif au niveau infra-spécifique de la variété,
VASCULAIRE (adj.) Qui a trait aux vaisseaux : faisceau vasculaire,
VÉGÉTATIF (adj.) Qui a trait à la vie de la plante, à l’exclusion de la floraison et de la fructification.
VELAMEN (n.m.) Tissu spongieux formé de cellules mortes entourant les racines aériennes de certaines plantes : Orchidaceæ,
VIGNE (n.f.) Parfois utilisé comme synonyme de plante grimpante,
VIRIOIDE (n.m.) Virus ne comportant pas d’enveloppe protéique.
VIRUS (n.m.) Organisme formé d’une molécule d’ADN ou d’ARN et d’une capsule protéique.
VISCARIUM (n.m.) Petite masse visqueuse issue du rostellum et reliée directement aux masses polliniques (Orchidées).
VISCIDIE (n.f.) Synonyme de Viscidium.
VISCIDIUM (n.m.) Masse visqueuse liée au pollen et permettant à celui-ci d’être emporté par des insectes.
VISQUEUX (adj.) Dont la surface est gluante.
VIVACE (adj.) Plante durant plus de deux saisons.
XANTHOPHYLLE (n.f.) Pigment soluble jaune, orangé ou rouge.
XÉROPHILE (adj.) Adapté aux milieux secs.
XÉROPHYTE (n.f.) Plante adaptée à la sécheresse.
ZÉBRÉ (adj.) Décoré de barres colorées transverses.
ZYGOMORPHE (adj.) Désigne une fleur à symétrie bilatérale.
ZYGOTE (n.m.) Produit de la soudure de deux gamètes . Oeuf.

PASSWORD RESET

LOG IN